Comment choisir son casque d'équitation ?


Que vous soyez un enfant ou un adulte, la sécurité est un aspect très important de l'équitation. Voici nos conseils pour vous aider à choisir votre casque et pour monter en toute sécurité.

 

Quelles sont les normes des casques d'équitation ?

Les casques conformes doivent porter la mention CE VG1.040 2014.12, « CE » certifié à dire d’expert, ou CE certifiés à dire d’expert selon le protocole NF EN1384:2017

 

Comment choisir la bonne taille pour votre casque d'équitation ?

Premier point, votre casque doit être parfaitement ajusté à votre tour de tête.
Pour les enfants,  le casque doit également être bien adapté à leur tête également. Il est très important de ne pas choisir un casque plus grand pour anticiper la croissance : un casque mal adapté est moins sécurisé.

Pour bien choisir, il faut vérifier que votre casque soit suffisamment serré, mais pas au point d’être inconfortable. Il doit être bien ajusté et ne doit pas bouger sur les côtés lorsque vous bougez la tête. Pensez également que les éléments de confort intérieurs (mousses et doublures) vont légèrement se tasser à l’utilisation.

Chaque tête a sa propre morphologie, et certaines marques conviendront mieux à certaines personnes que d'autres. Avant d'acheter, prenez le temps d'essayer et de comparer plusieurs modèles pour choisir celui qui vous correspond le mieux.

 

Choisir son casque en fonction de votre discipline

Au-delà de l’esthétique et de vos goûts, le choix du modèle doit se faire en fonction de votre discipline. En effet les fabricants proposent des casques spécifiques pour certaines pratiques : casque de dressage, casque de C.S.O., casque de cross... Choisissez le vôtre en fonction de cela !

 

 

Nos conseils d'utilisation pour monter en toute sécurité avec votre casque

Après chaque utilisation, rangez votre casque dans un endroit propre et sec pour lui garantir une longue durée de vie. Vous pouvez d'ailleurs le ranger dans une housse prévue à cet effet. Ne le laisser jamais près d’un radiateur ou d’une source de chaleur. Ne le laissez pas sur la plage arrière d’une voiture ou derrière un pare-brise. Rangez-le à l’abri de la lumière, dans un endroit tempéré et aéré.

Il est déconseillé d’opter pour un casque d’occasion. Vous ne connaissez pas son passé, il pourrait avoir déjà subi un choc sans aucun dommage visible et être de ce fait défectueux.

La durée de vie d’un casque est estimée à 5 années. Cela dépend, bien sûr, de sa fréquence d’utilisation et du soin que vous lui apporterez. Pensez donc à le changer à peu près tous les 5 ans.

Après une chute, même sans dégâts apparents, il est impératif de changer son casque. Même s'il est tout neuf, l'impact peut l'endommager et ne plus vous protéger suffisamment.

La règlementation n’autorise pas la réparation d’un casque ayant subi un impact : « un casque est conçu pour absorber une partie de l’énergie d’un coup par destruction partielle de la calotte ou du rembourrage protecteur, ou des deux. Ce dommage pouvant ne pas être visible, il convient de mettre au rebut et de remplacer tout casque ayant été soumis à un choc » (extrait de la norme EN1384:2017, paragraphe 6.2).

Il est impératif de toujours utiliser votre casque avec la jugulaire fermée et ajustée : votre sécurité passe par le bon maintien du casque sur votre tête. 

Enfin, n'enlevez seulement votre casque lorsque vous êtes descendu de cheval !

 

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Comment bien choisir son pantalon d'équitation ?

Comment choisir ses bottes d'équitation ?

Top 10 des meilleurs cadeaux pour les cavalières

 

Photos : Philippe Oursel


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés