Nos conseils pour longer votre cheval comme une pro


Pour varier les plaisirs, développer une meilleure relation avec votre cheval mais aussi ses aptitudes, il est important de diversifier les exercices de travail avec nos chevaux. La longe est une solution évidente, et non seulement c'est un excellent exercice pour votre cheval, mais cela l'aidera aussi à améliorer sa façon d'évoluer.

La longe est un excellent moyen de nouer des liens avec votre cheval et de découvrir comment il se déplace et où il peut être tendu.

Si l'idée de mettre votre cheval à la longe vous donne déjà le tournis, sachez qu'il existe bien plus que des exercices de cercles éternels !


Pourquoi longer votre cheval ?

Lorsque vous faites travailler votre cheval correctement à la longe, c'est un excellent moyen de l'encourager à utiliser et à développer tous les bons muscles qui amélioreront sa façon de marcher lorsque vous monterez.

De plus, depuis votre position au sol, vous pouvez observer les mouvements de votre cheval et repérer toute irrégularité dans son développement musculaire.

Cela vous donne une idée de l'état d'avancement de l'entraînement de votre cheval et met en évidence les points à travailler, comme l'amélioration de sa souplesse et de son équilibre.

Ce que vous voyez lorsque vous longez votre cheval vous aidera à formuler un plan d'entraînement ciblé pour lui.


La bonnes technique pour longer votre cheval

Pour une longe efficace, votre position est très importante. Il faut parfois un peu de pratique pour la perfectionner, mais si vous suivez ces quelques conseils simples, vous ferez de la longe comme une pro en un rien de temps.


Communiquez avec votre cheval

Pour donner à votre cheval des aides claires, et le diriger, votre ligne de longe et votre stick/chambrière doivent former un triangle. Votre cheval est la base du triangle, vous en êtes la pointe, et votre longe et votre stick forment les côtés.


Bougez avec votre cheval 

Ne restez pas au même endroit pour la longe. Bougez avec votre cheval. Vous devrez suivre ses pas au pas ou au trot pour le suivre.


Adaptez votre énergie 

Pour encourager votre cheval à aller de l'avant, faites tourner votre stick du jarret vers le coude.


Gardez votre espace de travail

Votre cheval ne doit pas empiéter sur votre espace. S'il le fait, pointez votre fouet vers sa tête pour l'encourager à ne pas s'approcher de vous.


Agir lorsque votre cheval s'enfuit

Si votre cheval a un moment d'inattention et tente de s'échapper de la longe, ne paniquez pas et n'essayez pas de le maîtriser immédiatement. Si vous vous crispez, cela ne fera qu'activer davantage son mécanisme de fuite. Au lieu de cela, respirez profondément, détendez vos épaules, puis demandez-lui tranquillement de revenir au pas.


Voici ce qu'il faut vérifier pour s'assurer qu'il s'entraîne bien :

Votre cheval suit-il bien la piste ? Vérifiez que le sabot intérieur de l'arrière-train arrive dans l'empreinte laissée par la jambe avant intérieure.

Ses hanches bougent-elles de manière régulière ? Observez les hanches de votre cheval. Sur chaque rêne, vous devez pouvoir voir les hanches se lever et s'abaisser de façon régulière.

Ses sabots s'éloignent-ils de ses jarrets ? Pendant l'échauffement, ses sabots peuvent rester alignés avec ses jarrets, mais au fur et à mesure que ses muscles s'échauffent, ils devraient s'avancer davantage sous son corps, ce qui crée un meilleur engagement et une meilleure énergie.

Y a-t-il une ligne le long de sa cage thoracique, de la zone de la sangle jusqu'au grasset ? Votre cheval engage ainsi ses muscles centraux, qui à leur tour soulèvent son dos.

Le dessous de l'encolure de votre cheval semble-t-il détendu ? Le haut de son cou forme-t-il un arc de cercle ? Vous verrez peut-être un muscle en forme de saucisse apparaître sous sa crête, également, s'il se déplace correctement.

Ses oreilles sont-elles relâchées ? Plus votre cheval est détendu au niveau de la mâchoire et de l'encolure, plus ses oreilles seront relâchées.

Il ne reste plus qu'à vous mettre au travail ! 

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Les mains du cavalier : comment bien utiliser cette aide naturelle ?

Cavalière débutante : 3 exercices pour améliorer vos aides à cheval

10 façons d'améliorer votre équitation

 

Photos : Светлана Бердник et Myriams-Fotos


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés



x