Les mains du cavalier : comment bien utiliser cette aide naturelle ?


Les mains sont une des aides fondamentales lorsque vous montez à cheval. Elles vous permettent notamment de montrer à votre cheval la direction à suivre, d'être en contact avec lui, de ralentir l'allure... Mais savez-vous bien les utiliser ?

 

 

Comment bien tenir les rênes dans vos mains ? 

Fermez votre pouce sur le dessus de la rêne, pour empêcher les rênes de glisser dans votre main.

Utilisez des marqueurs sur les rênes pour vous aider à les garder à la même longueur.

Gardez vos doigts fermés et autour des rênes. Imaginez que vous tenez un œuf dans chaque main ; vous devez fermer vos doigts suffisamment pour continuer à tenir l'œuf, mais pas au point de l'écraser !

Gardez vos mains droites, avec votre pouce comme point le plus élevé. Vos mains ne doivent pas être retournées, comme si vous faisiez du vélo !

Pointez vos pouces directement sur la rêne, ce qui vous aidera à garder vos poignets droits. Cela vous empêchera de vous courber les poignets vers l'intérieur ou vers l'extérieur.

 

Comment bien placer vos mains à cheval ?

Gardez vos mains devant vous, à 5 à 6 cm au-dessus du garrot du cheval.

Vos mains doivent rester de chaque côté de l'encolure du cheval ; essayez de résister à l'envie de les passer par-dessus l'encolure lorsque vous essayez de tourner, car cela ne fait que bloquer l'encolure du cheval.

Gardez vos mains au même niveau ; l'une ne doit pas être plus haute ou plus basse que l'autre.

Commencez avec les mains écartées de la même largeur que votre taille, puis rapprochez-les d'un ou deux centimètres.

Baissez vos épaules, de manière à ce que vos omoplates reposent à plat sur votre dos.

Pliez les coudes, de manière à pouvoir créer une ligne droite allant du coude à la bouche du cheval, en passant par l'avant-bras, la main et les rênes.

Gardez vos poignets souples.

Pensez au contact avec la bouche du cheval en partant de vos épaules, plutôt que de vos mains.

Travaillez à maintenir et même, à tout moment, une sensation constante et élastique dans les deux rênes ; pensez à "tenir la main du cheval" dans chaque rêne, à le soutenir et à le guider pour qu'il effectue les mouvements que vous voulez faire.

 

Il faut du temps et de la pratique pour développer de "bonnes mains", mais en faisant attention aux détails et en vous concentrant sur votre position, vous pouvez faire une grande différence pour votre équitation. Enfin, n'oubliez pas que vos mains sont aussi essentielles pour caresser votre cheval pour lui faire comprendre qu'il a bien réagi à votre demande, mais aussi pour lui faire un bon massage !

 

Ces articles devraient vous intéresser  : 

Le Guide de la Débutante en Equitation

Cavalière débutant : 3 exercices pour améliorer vos aides à cheval

10 façons d'améliorer votre équitation

 

Photos : Philippe Oursel


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés